Cosmétiques : pourquoi et comment éviter les agents de conservation ?

mai 07, 2018

Cosmétiques : pourquoi et comment éviter les agents de conservation ?

La plupart des cosmétiques contiennent de nombreux conservateurs chimiques dont on ne suspecte pas forcément les risques pour notre santé. Utilisés pour prévenir l’apparition et le développement des bactéries et des champignons, certains de ces produits synthétiques sont non seulement reconnus comme cancérigènes, mais aussi soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens et d’entraîner de nombreux troubles hormonaux. Peu coûteux, les agents de conservations synthétiques sont encore largement utilisés par les fabricants malgré leurs inconvénients.

Les plus connus sont les parabènes, qui ont été peu à peu supprimés des cosmétiques à cause de leur mauvaise réputation. Pourtant, les produits sans parabène non bios ne sont pas moins dangereux : la plupart du temps, ces conservateurs sont simplement remplacés par d’autres produits chimiques tout aussi nocifs. Parmi les principaux conservateurs à éviter à tout prix, on compte notamment le cetrimonium bromide, un allergène très irritant, le triclosan qui occasionne des dérèglements thyroïdiens, le méthylisothiazolinone, particulièrement irritant pour la peau, les aldéhydes qui sont à la fois irritants et cancérigènes, et le phénoxyéthanol, cancérigène, perturbateur endocrinien, irritant et allergène.

La liste est longue, et il est presque impossible de déceler tous les conservateurs chimiques ajoutés aux cosmétiques tant leurs noms et leurs formules varient. En plus d’être nocifs, ces produits sont trop pénétrants et persistants pour un usage cosmétique. Ils n’agissent pas uniquement sur l’épiderme, mais peuvent atteindre le sang et mettent longtemps avant d’être éliminés par l’organisme. Ils sont aussi bien plus puissants que les conservateurs naturels et tendent à détruire la flore protectrice de la peau.

Heureusement, il existe des alternatives pour éviter les produits de beauté bourrés d’agents nocifs, bien que les conservateurs soient tout de même obligatoires dans certains produits plus sensibles aux germes. C’est notamment le cas des cosmétiques à base d’eau (lotions, crèmes, certaines huiles bi-phasiques, etc.) et de ceux contenant certains ingrédients particuliers. Les cosmétiques bios utilisent une liste de conservateurs naturels certifiés Éco-Cert restreinte et sans danger pour la santé. Pour obtenir le label « bio », le produit doit en effet présenter 95% d’ingrédients d’origine naturelle. Extraits de plantes, potassium, sodium ou encore huiles essentielles, il existe de nombreux produits naturels capable de conserver vos produits cosmétiques sans mettre votre santé en péril.

De nouvelles méthodes de conservation, comme la stérilisation ou la fabrication Zéro Germes, permettent également de créer des cosmétiques totalement exempts de conservateurs. Par ailleurs, les produits gras, comme certains savons, baumes et huiles, ne nécessitent tout simplement pas de conservateurs. Quelle joie!




BIENVENU CHEZ SENSEAURA

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER ET RECEVEZ DES RABAIS ET DES OFFRES VIP!